mercredi 27 mai 2009

Madrid

Après tant de villes et villages tranquilles, d'une centaine de maisons seulement (nous étions en train de se demander où était passé tout le monde, car nous n’avions pas à qui demander la direction dans les villages…probablement tous faisaient leur siesta…), Madrid nous paraît trépidante. Nous arrivons vers 19 h 30, ce qui semble l’heure de pointe, mais avec les directions de Google map, on se débrouille très bien. L’hôtel est très bien situé, dans Plaza Santa Cruz, collée à la Plaza Mayor.


Nous prenons la chambre, après une légère hésitation (la réception est au 3e étage d’un immeuble, mais cela semble la norme pour plusieurs hostals : ils ont par exemple seulement 1 ou 2 étages d’un immeuble). Mais la chambre très correcte!

Nous faisons la grâce matinée et nous sommes contents de constater que la bouffe est meilleure. Comme c’est mercredi, nous avons la chance de voir le changement de la garde montée au palais royal.

Nous continuons pour voir le temple (cadeau de l’Egypte pour la participation de l’Espagne à la récupération du temple d’Abu-Simbel. Ensuite Place de l’Espagne (monument de Cervantes et statues de Don Quichote et Sancho Panza) et promenade dans les petites rues autour de la Plaza Puerta del moro. (vers 3 h, une petite sieste et on continue après 5 h).

Nous nous demandons aussi comment c’est en été, car un thermomètre montrait 32 degrés à 9. h 30. Nous nous félicitons d’avoir choisi avril et mai pour le voyage, car le matin l’air est frais et c’est très agréable de marcher sous le soleil. Une petite sieste dans le parc Bon repos et on est prêt pour une autre promenade.












Jeudi soir – la ville très animée, les jeunes sortent le jeudi, comme au Québec. Nous prenons un verre avec Oscar (le partenaire de squash de Mihai) dans le quartier Latina, dans la Plaza de la Puerta del Moro, les terrasses pleines à craquer. En fait les gens sortent toutes les soires.


Les gens prennent un verre entre amis, en grand groupe, 10, 12, tout le monde semble se connaître, sympa. Nous apprivoisons aussi la comida espagnole : nous apprenons d’Oscar que c’est mieux de prendre plusieurs tapas ou raciones plutôt qu’un menu ou de plats combinés; comme ça on fabrique son propre menu et il n’est pas du tout mal vu de prendre 2-3 plats type entrée et une salade à la table et de grignoter un peu de tout. C’est ce que nous faisons et, enfin, nous aimons ça!

Le lendemain, visite au palais Aranjuez – nous prenons le train. Joli, mais nous restons un peu sur notre appétit. Paysage assez désertique, il est donc difficile d’entretenir les jardins qui, malgré les efforts et les irrigations, sont un peu poussiéreuses et pas trop rafraîchissants (il faut dire que dehors il faisait près de 30 je crois…). Ici nous avons très bien mangé à un petit restaurant, Rotterdam.


1 commentaire:

  1. Depuis le temps que je voulais voir vos photos ! ( je croyais que le site était .skyrock au lieu de blogspot ! )
    Vous avez de très belles photos ! Le petit Philippe est très photogénique ! Félicitation encore ! :)

    Nicolas

    RépondreSupprimer